Minh Thu

Lorsqu’un enfant arrive quelque part, il se lie d’amitié avec les gens de l’endroit. Dans La maison de Jules, notre héros fait connaissance avec Érik, Pierre, Stéphane, Nicolas et Jérôme qui deviendront ses meilleurs copains. On rencontre aussi des gens venus d’ailleurs. Parfois de très loin. C’est ce qui arrive à Jules.

– Minh Thu, veux−tu être mon amie ? lui demande Jules.

– Oh oui, Jules ! Elle lui répond.

Oui, Minh Thu vient de très loin et c’est peut-être pour cela qu’elle se sent proche de Jules. Lorsque j’avais leur âge, j’ai connu des vietnamiens comme Minh Thu que l’on surnommait les Boat Peoples*. Ces quelques enfants orphelins, adoptés par des familles de mon quartier, étaient différents de nous et parlaient une langue qui nous était complètement incompréhensible. Ils ont été notre première véritable ouverture sur le monde.

Les prénoms vietnamiens ont tous une signification bien précise. Le nom de la petite fille de l’histoire, Minh Thu, signifie jeune fille intelligente… Elle l’est, indéniablement.

* Ceux que nous appelions les Boat Peoples ce sont les vietnamiens qui ont fuit le Viêt Nam par voie de mer entre 1975 et la fin des années 1980. Ils tentaient d’échapper au régime oppressant qui a suivi la chute de Saïgon en avril 1975 et l’invasion du Sud Viêt Nam par le Nord Viêt Nam communiste. Hélas ! plus de la moitié des fuyants ont périt. Ceux que j’ai connu font donc partie de ceux qui ont survécu à la traversée.

 

Laisse un commentaire